LIVRE D'OR : LA DIFFICULTÉ À TROUVER LES BONS MOTS

Vous êtes à un mariage ou bien à un anniversaire et ce moment fatidique arrive : on vous tend une carte ou un livret pour écrire un petit mot pour la ou les personnes célébrées.


« Je te souhaite que le meilleur », « Je vous souhaite plein d’amour et de bonheur ». Même si ces phrases sont pleines de sincérité, elles ont tellement été écrites qu’elles perdent de leur puissance.

Même si on est proche de la personne célébrée, les mots sont souvent difficiles à trouver. D’un côté on voudrait éviter les phrases bateau; de l’autre, il est difficile d’amener habilement un sujet qui sort de l’ordinaire sur les quelques lignes qui nous sont réservées.

Une difficulté tout à fait assimilable au syndrome de la page blanche. Alors, on se met à lire les petits mots des autres dans l’espoir d’y trouver un peu d’inspiration et de trouver le bon ton.

J’ai observé qu’on sous-estimait le pouvoir des questions. Karen Maeyens affirme “Nous avons tant d’histoires en nous dont la clef est une question”. En effet, quand on pose une question précise à quelqu’un, les réponses viennent plus facilement que lorsque le sujet est totalement libre. En posant une question précise on peut faire émerger des souvenirs puissants. La question permet de se raccrocher à quelque chose de concret et interroge directement le vécu, l’expérience.

Avec l'animation interviews-vidéos, j’ai voulu proposer une nouvelle version du livre d’or. Les questions précises posées aux invités permettent de laisser un témoignage plus spontané. En effet, ces simples questions permettent de faire resurgir des souvenirs, des anecdotes. L’hommage est alors rendu de façon plus naturelle et plus profonde.


Que ce soit sous forme de vidéo ou via un format plus classique de livre, pensez à formuler des questions. Elles permettront aux invités de se lancer plus facilement et de laisser tes témoignages forts en émotion.